www.ITNetwork.fr

Le Blog > CII/CIR où comment valoriser le travail du technicien

Florent DAMIENS

CII/CIR où comment valoriser le travail du technicien

Cet article, différent de d’habitude, permet de mettre en avant le travail de recherche et de créativité des techniciens qui est parfois trop peu valorisé aux yeux du client ou bien de l’entreprise.

Vous avez dit CII/CIR ?

Le CIR correspond au Crédit Impôt Recherche et le CII au Crédit Impôt Innovation. A travers ces sigles se cache la possibilité pour les entreprises de recevoir un soutien financier de l’État suite à un travail de recherche ou d’innovation. Ce genre de démarche permet de simplifier la création et de prendre le plus librement possible le risque d’innover pour son client. C’est remettre l’innovation au cœur du travail informatique.

Le CII est uniquement réservé aux PME, alors que toutes les entreprises sont éligibles au CIR. Ces deux crédits d’impôt se déclarent en même temps et via le même processus ; pourtant la différence est fondamentale dans le type de projet éligible.

Pour savoir si le projet rentre dans la case CII ou CIR, il faut se poser la question suivante: Le travail technique qui a été mené permet-il d’améliorer un produit existant ? (fonctionnellement parlant ou par exemple au niveau de l’ergonomie). Votre produit propose-t-il une amélioration technique par rapport aux produits des concurrents ? Si oui, alors vous êtes probablement éligible au CII.

Au contraire, si vos travaux sont plus expérimentaux (de la recherche ou du développement) avec l’utilisation de nouvelles technologies par exemple, alors peut-être que votre projet s’apparente plus à du CIR.

Dans notre cas, les deux démarches ont été réalisées en 2020. Par exemple, l’un de nos projets rentre pleinement dans la case du CIR. Il s’agit de la classification automatique de documents par Deep Learning (un article à retrouver ici). Le but est d’automatiser la détection du type de document afin de le classer. La technologie embarquée est relativement récente et il s’agit d’une expérimentation au profit d’un de nos clients. Un tel outil n’existe pas sur le marché et apporterait une précision non négligeable aux utilisateurs.

Lors d’un second projet, pour le compte de ce même client, nous avons intégré au sein de son application un éditeur de PDF. Il en existe beaucoup mais celui-ci répond à une problématique récurrente chez notre client, à savoir l’optimisation du temps de travail. Ainsi au lieu d’ouvrir, fermer, modifier un PDF il est possible de le faire directement dans une interface interne de l’application.

Comment valoriser votre travail ?

Toute la difficulté dans cette démarche dépend du document attestant de votre travail. Il est parfois difficile pour un développeur de se lancer dans la rédaction d’un document formel pour l’administration.

Lorsque nous expliquons notre travail nous avons tendance à trop le vulgariser voir à abandonner car il n’est pas forcément évident de cerner un domaine aussi abstrait que le développement. Pourtant ce document est un moyen simple pour mettre en lumière et valoriser votre travail, ainsi que la créativité du projet, et de toute la recherche en amont afin de trouver une solution ou une amélioration à un problème connu. Gardez en tête qu’il est inutile de vulgariser votre travail dans ce document car il s’adresse à des techniciens, ils comprendront les problématiques rencontrées et les solutions envisagées. Il faut cependant être assez rigoureux et méthodique dans la rédaction. Pourtant ce n’est pas insurmontable, nous avons mis en place une méthodologie qui permet de grandement faciliter la finalisation du document. L’objectif est de vous faire un retour d’expérience et de vous présenter cette démarche.

Historiquement, nous avons notre propre système de provisionning (un article à retrouver ici) et de déploiement, ce système qui utilise Chef et Capistrano nous permet une grande flexibilité dans la création des machines. Malgré un système performant, nous n’avons pas d’astreinte difficile donc d’être opérationnel 24/7. On a donc décidé d’utiliser pour un de nos sites un service SAAS d’hébergement assez réputé, nous avons vite fait machine arrière à cause d’une multitude de points non fonctionnels. Et c’est là que le CII rentre en jeu.

La problématique est toute trouvée, pas de système de monitoring ou d’alerting suffisamment complet, crash intempestifs, on est donc retourné dans notre infrastructure et nous avons ajouté de nombreuses fonctionnalités qui n’étaient pas présentes initialement en SAAS.

La rédaction du rapport s’est faite tout au long du projet, à chaque fonctionnalité développée nous avons décrit en quelques paragraphes le but, le travail fourni et le résultat obtenu. L’écriture de ce tableau de bord permet de suivre chaque étape dans le processus de création et de nous avancer avant la rédaction finale du document. L’image ci-dessous correspond à un modèle type de CII.

Modèle de CII
Modèle de présentation de projet (CII)

Dans ce modèle de description de projet (CII) il suffit de préciser l’état du marché, c’est-à-dire de répondre à la question: Pourquoi mon produit est innovant par rapport aux autres? De préciser les objectifs du projets et pour finir de reprendre le travail de rédaction entamé en amont afin de finaliser le document. Gardez à l’esprit que tout le temps passé sur cette innovation est bénéfique pour le client et est valorisé financièrement. Finalement, il ne s’agit que d’expliciter la valeur que l’on apporte au client, en bref, la manière dont les techniciens sont force de proposition.

Une valorisation financière

La valorisation est différente suivant le CII ou le CIR. Par exemple pour le CII, le taux correspond approximativement à 20% des dépenses engagées dans le projet. Le montant du crédit est limité à 80 000€ par an, et les dépenses engagées sont plafonnées à 400 000€ par an. Concernant le CIR, le taux est dégressif. Il est d’environ 30% si les dépenses de recherches sont inférieures à 100 000 000€, au-delà le taux est de 5%. Les dépenses éligibles sont dans ce cas le personnel, le matériel et la sous-traitance. Un lien vers les documents officiels est présent ci-dessous pour plus d’informations.

Notes

  1. Documentation et formulaire CIR
  2. Documentation et formulaire CII