www.ITNetwork.fr

Le Blog > Gestion de projets - Au boulot !

Nicolas Lier

Cet article est le deuxième d’une série de deux articles à propos de notre approche de la gestion de projet. Voir le précédent article : Gestion de projets 1/2 — Avant vente.

Gestion de projets 2 sur 2 - Au boulot !

1 - Le kick off

Première étape essentielle, la réunion de kick off avec le client.

🏈

Le but de cette réunion est de rappeler le contexte du projet, ses enjeux, présenter les différents intervenants chez nous et chez le client, leur rôle et leur responsabilité. La notion d’interlocuteur unique d’un côté comme de l’autre est un point essentiel. Côté ITNetwork, c’est le chef de projet, et il faut déterminer la personne chez le client qui compilera et arbitrera l’ensemble des retours ou demandes formulées par les autres acteurs du projet.

Lors de ce kick off, sont présentées les différentes étapes du projet et qui devra intervenir à quel moment. Généralement les étapes se présentent comme suit :

  1. Rédaction du cahier des charges fonctionnel et technique
  2. Réalisation du wireframe présentant l’enchaînement des écrans principaux
  3. Réalisation de la charte graphique
  4. Intégration HTML des écrans
  5. Développement de l’ensemble des fonctionnalités
  6. Recette
  7. Mise en production

Chaque étape est soumise à la validation du client, voire des validations intermédiaires notamment sur la partie développement. Il est donc important que le client sache à quel moment il sera sollicité.

Un planning est défini dans lequel sont précisés, entre autres, les éléments attendus de part et d’autre.

Enfin, il faut évoquer les facteurs de risques du projet afin d’en prendre conscience et de les anticiper.

De la même manière, un kick off interne est réalisé afin que toute l’équipe ait une connaissance globale du projet, des enjeux, des délais…

2 - Cahier des charges / wireframing

Le travail de conception du cahier des charges fonctionnel a déjà démarré dans la phase d’avant-vente, mais il s’agit à ce stade de spécifier l’ensemble des fonctionnalités de manière exhaustive et très précise. Tout repose sur ce socle, si il est imprécis ou incomplet c’est l’assurance de problèmes plus ou moins importants qui se manifesteront au cours de la vie du projet.

Le cahier des charges doit être bien entendu validé par le client avant de démarrer le moindre développement mais également par l’équipe technique qui va travailler sur le projet.

Pour compléter le cahier des charges fonctionnel, la réalisation d’un wireframe permet de concrétiser les fonctionnalités et de réfléchir à l’ergonomie la plus adaptée aux besoins.

3 - Création des tâches

Les aspects fonctionnels étant finalisés et validés, on peut y aller ! Mais avant de lâcher la meute, il faut transformer le cahier des charges en un ensemble de tâches qui seront par la suite affectées aux membres de l’équipe.

Ces tâches ne doivent être ni trop grosses ni trop petites (quelques jours maximum, pas deux mois !) et doivent représenter l’intégralité de ce qui a été spécifié.

Nous utilisons actuellement l’outil https://trello.com(Tableaux Kanban) pour consigner et organiser l’ensemble de ces tâches.

4 - Phase de réalisation

Afin de cadencer et de suivre au plus près l’avancement des développements, nous réalisons sur chaque projet des sprints d’une à deux semaines environ.

🏃

Un sprint est initié par une réunion avec l’ensemble de l’équipe technique et le chef de projet.

Cette réunion a deux objectifs. D’une part d’assigner un ensemble de tâches aux différents membres de l’équipe qui devront être réalisées pour la prochaine réunion sprint - chaque tâche étant évaluée en termes de temps de réalisation. D’autre part de faire le point sur le sprint précédent - ce qui s’est bien passé, les problèmes rencontrés, et d’en tirer les enseignements pour les prochains sprints. Ces réunions régulières permettent à chacun de savoir précisément ce qu’il doit faire et de garder une vision d’ensemble.

Les temps passés sur les différentes tâches sont renseignés tous les jours par les membres de l’équipe dans un outil spécifique que nous avons développé et qui communique avec Trello. Cela permet au chef de projet d’avoir une vision très précise de l’état d’avancement global à chaque instant.

Au cours de cette phase de réalisation, il est essentiel de rester en contact régulier avec le client et de lui faire valider des éléments au fur et à mesure. Même si les aspects fonctionnels, ergonomiques et graphiques ont été validés sur le papier, il peut toujours y avoir des incompréhensions ou des ajustements à réaliser. Le plus tôt on a cette information, le mieux c’est. Les éléments à tester sont ainsi déployés sur un serveur de pré production auquel le client a accès. Par ailleurs, nous lui mettons à disposition un tableau Trello spécifique dédié à ses retours. Il peut y déposer toutes ses remarques et questions qui seront ensuite analysées par le chef de projet, puis consignées en nouvelles tâches dans le tableau Trello de l’équipe technique.

5 - Mise en production

Ça y est, on arrive au bout ! Mais il reste une dernière étape très importante - la recette finale. A ce stade, l’ensemble du projet a été développé, a été testé morceaux par morceaux, il s’agit maintenant de tester l’ensemble du processus sur le serveur de pré production et de traiter les retours éventuels.

Les derniers correctifs réalisés, il ne reste plus qu’à appuyer sur le bouton :

3
2
1
Ignition !

🚀


Retrouvez des informations complémentaires sur notre site, dans la rubrique Méthodologie.